Namur'elles 2018 : un programme varié pour toutes les sensibilités

Le 8 mars, c’est la Journée internationale des droits des Femmes. Mais, une journée, ce n’est pas assez !


De nombreuses associations l’ont bien compris et travaillent au quotidien pour plus de respect, d’égalité et pour les droits élémentaires des femmes. En tant qu'Echevin"E" de la Cohésion sociale et de l'Egalité des chances, il me tenait à cœur que Namur porte une attention particulière aux droits des femmes.
 
Depuis mon entrée en fonction, les interpellations de citoyennes en difficulté ont été nombreuses autant que les demandes d’associations de voir leur travail soutenu et de voir l’attention de la Ville attirée sur certains points.  Les réflexions portent sur de nombreux sujets et font en partie avancer le débat. Mais il fallait aussi que la Ville s’engage par des actions concrètes.
 
En voici quelques-unes : signature de la Charte de l'égalité des chances en juillet 2013 et renouvelée en 2017. En mars 2014, organisation d’une demi-journée d'étude intitulée Namur, ville du genre ? avec  l'UNamur. Je m’étais engagée ce jour-là à fédérer les associations namuroises œuvrant pour les femmes, pour l’égalité des genres…
 
2015 a vu naître cette plateforme Namur’Elles et sa première édition d’activités, le thème était la place de la femme en ville. 2016 et 2017 ont vu les réunions de plateforme se succéder avec beaucoup d'enthousiasme et de volonté, et les éditions de Namur’Elles portaient sur les thématiques respectives de Sportives ! et puis d’Actives !. En 2016, souhaitant voir toutes les politiques communales s’approprier la question du genre, j’ai lancé le Plan Mix’Cité. Mon souhait est que la question du genre devienne un réflexe tout comme l’attention portée à l’environnement est peu à peu devenu une bonne habitude. Souvenez-vous, il y a 20 ans, le tri des déchets nous semblait difficile à mettre en œuvre, aujourd’hui est-il envisageable que l’égalité homme-femme soit une évidence ?
 
Les réunions de plateforme se poursuivent donc depuis un peu plus de trois ans. Les synergies se développent et les liens se renforcent. C’était un de mes objectifs en créant la plateforme. En effet, si ces différentes associations, communautés, institutions relèvent des défis divers, sont d’obédiences différentes et rencontrent des publics variés, elles ont une volonté commune qui est de valoriser, soutenir, encourager les femmes afin qu’elles trouvent la place qu’elles méritent au sein de notre Ville.
 
Mon objectif, et ceux de la plateforme, est double : soutenir les actions du terrain et du quotidien d’une part, poser un regard attentif à l’égalité des chances sur les matières communales d’autre part.
 

Namur'elles 2018 : un programme varié pour toutes les sensibilités

Namur'elles 2018 : un programme varié pour toutes les sensibilités





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 14 Septembre 2018 - 04:21 Namur : recensement des kots

Vendredi 7 Septembre 2018 - 04:21 L'ecran des faisables